Le Retour de la Consigne en France

Le projet Locaverre en Ardèche

Ophélie Vigarie

Après le repas, jetez-vous votre verre à la benne ? »[1]

La consigne est cette petite somme de quelques centimes que payait le consommateur/trice pour l’emballage et qui était restituée une fois les bouteilles ramenées en zone de collecte. Les bouteilles étaient ensuite lavées et revendues aux producteurs pour être réutilisées.  Le système de consigne pour réutilisation était la norme en France jusque dans les années 90 où elle fut remplacée par les emballages à usage unique et le système de consigne par recyclage que nous connaissons sous le nom de « Tri Sélectif ». Malheureusement, cela n’a pas empêché les déchets ménagers de doubler en quarante ans, au point que nous avons produit 324 millions de t de déchet en 2014 dont seulement 20% seraient recyclés. 

Faces aux problématiques environnementales et économiques, les nouvelles générations redécouvrent et remettent au goût du jour l’ancien système de  consigne pour les bouteilles en verre du moins. Grâce à l’impulsion d’associations locales et conso responsables, les filières de consigne renaissent un peu partout en France :  « JaimemesBouteilles » dans le Jura, « Bout à Bout », dans les pays de la Loire  et récemment le projet « Ma Bouteille s’appelle Reviens » porté par l’association Locaverre en Drôme-Ardèche.